Avis important

Pour trouver de l'information récente sur le virus COVID-19, visitez le site Internet de l'Agence de la santé publique du Canada.

Veuillez noter que la plupart des organismes sont fermées ou travaillent à capacité réduite. Nous mettons actuellement à jour les dossiers prioritaires de notre base de données. Pour trouver une liste des ressources qui ont été révisées suite aux fermetures causées par le COVID-19, cliquez ici.

[ Parcourir par catégorie de service : Sujets associés à Échange et distribution de seringues (17) ]

Dépistage du VIH

Programmes qui offrent des tests de dépistage du VIH servant à identifier les personnes infectées par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) et à risque de développer le sida (syndrome d'immunodéficience acquise), ou servant à mesurer la progression de la maladie chez les personnes reconnues comme étant infectées. Le test de dépistage du VIH le plus répandu est l'essai immuno-enzymatique (EIA) qui utilise le plus souvent comme échantillon du sang périphérique tiré du bras ou d'un doigt, mais qui peut également être effectué sur le sérum, le fluide oral ou de l'urine. Les tests EIA répétés sont confirmés à l'aide du transfert Western ou de la méthode d'immunofluorescence (IFA). Le test le plus communément utilisé pour mesurer la progression de la maladie est la PCR (réaction en chaîne de la polymérase) ou le test de charge virale. De nombreux programmes offrant le dépistage du VIH offrent aussi des consultations pré-tests et post-tests qui comprennent des renseignements sur le VIH/sida visant à réduire les risques de transmission du VIH, un soutien affectif pour aider la personne à faire face au processus et aux résultats de test, et de l'information et aiguillage vers d'autres services relatifs au sida.

[ Consulter les programmes et services (14) | Sujets associés ]

Consultation en prévention du VIH/sida

Programmes qui fournissent des services de consultation aux personnes à risque de contracter ou de transmettre le VIH, dans le but de les soutenir à modifier leur comportement et à ainsi réduire leur risque de contracter ou de transmettre le VIH. Le counseling implique l'analyse des risques, l'élaboration d'un plan d'action personnel et la décision de passer un test de dépistage du VIH. Les personnes ayant des antécédents d'usage de drogues injectables, des relations sexuelles avec une personne atteinte du VIH/sida, des relations sexuelles avec un homme ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes, des relations sexuelles avec un utilisateur de drogues injectables, une maladie sexuellement transmissible ou qui échange des relations sexuelles pour obtenir de l'argent ou des drogues sont considérées à risque élevé ou accru et sont la cible de consultation en prévention.

[ Consulter les programmes et services (11) | Sujets associés ]

Fournitures de prévention du VIH, du sida et des ITS

Programmes qui distribuent des condoms, des lubrifiants, des digues dentaires, des trousses de nettoyage (ammoniac ou agent de blanchiment pour le nettoyage des seringues avec des directives) ou d'autres fournitures pouvant servir à empêcher la propagation du sida, d'autres infections transmises par le sang et les infections transmissibles sexuellement au sein des populations à risque élevé. Les personnes ayant des antécédents d'usage de drogues injectables, des relations sexuelles avec une personne atteinte du VIH/sida, des relations sexuelles avec un homme ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes, des relations sexuelles avec un utilisateur de drogues injectables, une infection transmissible sexuellement ou, qui échangent des relations sexuelles pour obtenir de l'argent ou des drogues, sont considérées à risque élevé ou accru.

[ Consulter les programmes et services (5) | Sujets associés ]

Éducation aux pratiques sexuelles sans risque

Programmes qui fournissent des renseignements au sujet des pratiques réduisant le risque de contracter une maladie, y compris le sida, par le biais d'activités sexuelles.

[ Consulter les programmes et services (2) | Sujets associés ]

Traitement médicamenteux d'entretien des troubles liés aux substances

Programmes qui fournissent un traitement comprenant des médicaments autorisés (p. ex., méthadone, buprénorphine, naltréxone, antabuse) pour appuyer les efforts des personnes ayant des troubles liés aux opiacés ou à l'alcool, à s'abstenir de consommer des opiacés (habituellement l'héroïne ou des antidouleurs comme l'oxycodone ou la morphine) ou d'alcool, ou à réduire leur consommation. On peut également utiliser la naltréxone sous forme injectable à libération prolongée (Vivitrol). L'objectif du maintien est de réduire graduellement la quantité de la drogue de substitution nécessaire, afin de réduire et, si possible, d'éliminer complètement la dépendance. Le traitement médicamenteux d'entretien peut être fourni au cours d'un programme de traitement ambulatoire ou au sein d'une unité de traitement ambulatoire, comme une pharmacie ou un cabinet médical ou, pour la buprénorphine (Bunavail, Suboxone, Subutex, Zubslov), un cabinet médical ou un établissement de santé. Le traitement d'entretien à la méthadone est fourni au sein d'une clinique. Il est recommandé de fournir le traitement médicamenteux d'entretien conjointement à du counseling et des thérapies comportementales.

[ Consulter les programmes et services (32) | Sujets associés ]

Distribution d'antidotes aux opiacés

Programmes qui distribuent de la naloxone ou d'autres substances similaires bloquant les effets des opiacés comme l'héroïne, la morphine, la codéine, l'OxyContin, la méthadone, le fentanyl et le Vicodin, mais ne pouvant être utilisées comme tel pour obtenir un effet psychotrope. Les antidotes aux opiacés peuvent être utilisés pour renverser les effets d'une surdose d'opiacés, y compris rétablir une respiration interrompue ou ralentie, et peuvent être distribués aux consommateurs d'opiacés pour réduire le nombre de décès survenant par surdose aux opiacés.

[ Consulter les programmes et services (29) | Sujets associés ]

Les termes et définitions ci-dessus font partie de la Taxonomie des services humains, utilisée présentement avec la permission d'INFO LINE de Los Angeles


Prière de noter : Nous prenons tous les moyens possibles pour faire en sorte que les renseignements dans cette base de données soient précis, à jour et complets. Le Centre d’information communautaire d’Ottawa (CIC) ne peut, en aucun cas, être tenu responsable des erreurs ou des omissions. L’inclusion d’un programme ou d’un service ne signifie pas qu’on l’endosse, de même que l’omission d’un programme ou d’un service ne constitue pas un jugement négatif sur la contribution qu’un organisme apporte à sa communauté. Avant d’agir à la lumière des renseignements fournis, vous êtes invités à les vérifier auprès des organismes concernés.

Ce site peut contenir des liens vers d'autres sites qui ne sont pas contrôlés ni maintenus par le Centre d'information communautaire d'Ottawa (CIC). Le CIC n'est pas responsable du contenu de ces autres sites Web. Le CIC vous offre ces liens pour votre commodité et l'ajout de tout lien vers l'un ou l'autre de ces sites Web ne sous-entend en aucun cas l'approbation de ce site par le CIC. Quiconque établit la liaison avec ce site doit se conformer à ces conditions ainsi qu'aux lois applicables.